Avocats : 4 outils LegalTech pour votre cabinet

Avocats : 4 outils LegalTech pour votre cabinet

Avocats 4 outils LegalTech pour votre cabinet

On entend beaucoup parler de la « legaltech », mais l’impact concret sur l’exercice de la profession d’avocat peut sembler encore assez flou. Pourtant, il est tout à fait possible d’intégrer dès à présent de nouveaux outils à un cabinet d’avocats. En voici 4 à tester dès aujourd’hui !

1 – Acquisition client : Visio-Avocats

Visio-avocats est une start-up lyonnaise qui propose aux avocats un service de mise en relation avec des clients potentiels par le biais d’un premier rendez-vous en visio-conférence. L’avantage pour les avocats : le premier rendez-vous est payé en ligne par le client, donc l’avocat est sûr d’être rémunéré pour cette prestation. Les frais de mise en relation pour l’avocat sont de 12 euros par mise en relation, puis des frais d’abonnement de 89 euros mensuels s’ajoutent après les 6 premiers mois offerts. Le tarif de la première consultation de 30 minutes en visio-conférence est fixée librement par chaque avocat. Ils peuvent ainsi inclure à leur honoraire une partie des frais de mise en relation.

Pour le moment, la plateforme compte 15 avocats de 6 spécialités différentes. Il y a donc encore de la place pour d’autres avocats. Ce système est idéal pour développer une clientèle propre en parallèle d’une collaboration. Cliquez ici pour tester Visio-Avocats.

2 – Gestion des dossiers  : juris.live

Juris Live est une solution de travail collaboratif créé par des avocats, pour des avocats. Le système regroupe le meilleur de Trello, Slack et Messenger dans une solution globale dédiée aux avocats où les données sont extrêmement sécurisées. Précisons-le d’emblée : toutes les données sont hébergées en France et fortement sécurisées. C’est important, car l’ensemble des dossiers d’un cabinet peut être géré dans des classeurs dédiés où sont rassemblés les appels, les e-mails ainsi que les diverses pièces. Ceci permet de centraliser les informations et de diminuer le nombre d’e-mails échangés. Il est possible d’inviter des collaborateurs ou des confrères dans l’espace dédié au dossier pour leur donner accès à l’ensemble des éléments.

Côté client, la solution présente également des avantages : le client a accès à tout moment, dans son espace, à l’ensemble de ses pièces et des actes effectués par son conseil. Il communique avec son avocat directement à travers la plateforme. En utilisant juris.live, l’avocat réduit la distance entre lui et son client en fluidifiant les échanges.

C’est une solution idéale pour les cabinets disposant de plusieurs bureaux situés dans des villes ou des pays différents. Lorsque les collaborateurs qui travaillent ensemble sur un même dossier ne sont pas au même endroit ou sont souvent en déplacement, la dématérialisation des documents et des échanges devient indispensable. Chaque dossier peut être décomposé sous forme de tâches attribuées à diverses personnes du groupe avec une date limite. La gestion de projet devient fluide et transparente.

Un avocat qui travaille seul peut tout à fait utiliser la solution pour se créer des listes de tâches et évaluer sa charge de travail pour chaque dossier. Au fur et à mesure de la croissance du cabinet, d’autres fonctionnalités trouveront leur utilité. Par exemple, un espace “connaissances” permet de publier des contenus accessibles à l’ensemble des membre d’un groupe, par exemple des fiches méthodologiques sur la manière de gérer les dossiers. Parfait pour documenter le savoir-faire de la structure et former les nouveaux arrivants !

N’hésitez pas à me contacter pour obtenir une démo gratuite et sans engagement de la solution juris.live. Vous pourrez ensuite tester gratuitement l’ensemble des fonctionnalités pendant un mois. 

3 – Acquisition client : solutions de rédaction de documents

Il existe de nombreuses solutions de rédaction automatisée de documents. L’avocat peut les considérer comme une forme de concurrence déloyale ou être lassé de recevoir des clients qui se rendent compte que le modèle de statuts qu’ils ont téléchargé sur une plateforme ne correspondait peut-être pas tout à fait à leur situation…

La rédaction automatisée de documents peut également constituer une opportunité pour les avocats. Imaginez qu’un avocat mette à disposition sur son site web des documents gratuits qu’un visiteur pourra remplir seul et utiliser, peut-être simplement en contrepartie d’un abonnement à une newsletter et/ou d’un crédit de la source sur son site web, s’il s’agit d’un document destiné à être mis en ligne, par exemple des CGV e-commerce. Ceci est une bonne manière pour l’avocat de gagner en visibilité, mais aussi de donner à ses prospects un avant-goût concret de son expertise.

Cependant, pour les documents complexes, le client s’apercevra au fur et à mesure du remplissage du document qu’il n’est pas forcément en mesure de réaliser les arbitrages nécessaires pour remplir le document dans son intérêt. Il sera alors bien plus enclin à contacter cet avocat pour lui demander conseil et lui confier son dossier.

L’avocat gagne alors du temps sur cette prestation,  car il conseille son client sur la base d’un modèle élaboré et maintenu à jour par ses soins, dans lequel il a entièrement confiance. Ainsi, la rédaction automatisée de documents devient un outil d’acquisition client.  

 Si vous êtes intéressé par la mise en oeuvre d’une telle stratégie, contactez-moi pour en discuter. Vous pourrez faire appel à une solution disponible en marque blanche et personnalisable telle que Legal Pilot.

4 – Optimisation du temps de travail : V pour Verdict

V pour Verdict est une legaltech lyonnaise qui permet aux avocats de gérer des actions collectives via une plateforme. Un dossier, une trentaine de clients, et pas une minute de perdue !  La communication et le marketing de l’action collective est réalisé par V pour Verdict. Le nombre de participants nécessaire ainsi que le prix à verser par chacun d’entre eux est calculé au plus juste, pour trouver un équilibre entre une juste rémunération du travail de chacun et un accès au droit facilité pour les justiciables qui n’auraient pas pu assumer, seuls, le coût entier d’une procédure et auraient donc préféré y renoncer.

Pour proposer une action collective, il suffit de remplir le formulaire sur le site de V pour Verdict, qui vous recontactera rapidement.

 

Avocats, laquelle de ces pistes avez-vous déjà explorée pour votre cabinet ?

Quelle solution souhaiteriez-vous tester ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *